L'histoire du chantier Duboudieu

C'est en 1800 qu'un jeune charpentier du nom de Louis Dubourdieu fonda un chantier de construction de "tilloles", mot ancien désignant des bateaux de pêche à rames. Le premier livre de comptes ne débutant qu'en juillet 1885, il ne reste du chantier du XlXème que le souvenir forcément imparfait transmis par la tradition orale et quelques plans.

A l'aube du XXème siècle, Emile Dubourdieu, 4ème du nom, propulse le chantier dans la révolution industrielle en construisant les premiers bateaux à pétrole. C'est en 1900 environ qu'apparaît le nom de " pinasse ", dont l'origine est controversée. Pour certains, il viendrait du pin, bois souvent utilisé dans leur fabrication.

Au début des Années Folles, le Bassin d'Arcachon devient un lieu de villégiature très coté. Gabrielle d'Annunzio y côtoie Jean Cocteau, et les riches négociants bordelais se font ériger des " folies " dans la Ville d'Hiver. Les distractions étant rares et les bains de mer quelque peu frais,

En 1930, le moteur à essence règne en maître, et plusieurs constructeurs, originaires du Bassin, inventent le moteur marin : Chevillet, Castelnau, Couach, sont en passe de devenir des grands noms du motonautisme de plaisance. Dès lors, lentement,

C'est à Jean-Pierre que les pinasses actuelles doivent leurs lignes élégantes. Seul maître à bord depuis 1974, c'est encore Jean-Pierre qui " invente " en 1981 les " Classic Express ", pinasses de la nouvelle génération, lignes classiques et construction moderne en bois stratifié.

Après 6 générations de Dubourdieu, le chantier se retrouvait sans successeur. L'aventure aurait pu s'arrêter là. Mais laisser mourir un tel savoir-faire était inconcevable. C'eût été mettre en péril la survie d'un patrimoine, d'un métier, d'une race à part de bateaux. Emmanuel et Béatrice Martin, 65 ans à eux deux, ont relevé le défi et racheté le chantier en septembre 2000. Voir la vidéo

Depuis le rachat en 2000 par les époux Martin, le chantier a su maintenir son niveau d'excellence. De nombreuses unités aux finitions exceptionnelles ont été fabriquées dans l'atelier du Port de Larros.

Une année innovante avec la sortie de bateaux aussi originaux qu'exceptionnels: le Greenboat®, le Greenboat-Cat® Batcub, 1ère navette fluviale de Bordeaux et la splendide Pinasse de luxe Africa Queen.