1800

C'est en 1800 qu'un jeune charpentier du nom de Louis Dubourdieu fonda un chantier de construction de "tilloles", mot ancien désignant des bateaux de pêche à rames. Le premier livre de comptes ne débutant qu'en juillet 1885, il ne reste du chantier du XlXème que le souvenir forcément imparfait transmis par la tradition orale et quelques plans.

Ces derniers ne portent pas de mention de taille, mais il existait au moins deux modèles de " tilloles ", la " Petite " et la " Grande ". Ces bateaux de pêche à rames étaient déjà construits à l'unité selon les demandes spécifiques de chaque " patron ". Vers 1890, les " Tilloles " apparaissent dans le livre de compte avec un gréement complet. Le chantier naval Dubourdieu a donc construit quelques bateaux à voile, mais sur une très courte durée. Trois générations, en descendance directe, traversent le siècle aux commandes d'un chantier naval à la réputation croissante, d'où sortent chaque année entre 12 et 16 bateaux.