1900

A l'aube du XXème siècle, Emile Dubourdieu, 4ème du nom, propulse le chantier dans la révolution industrielle en construisant les premiers bateaux à pétrole. C'est en 1900 environ qu'apparaît le nom de " pinasse ", dont l'origine est controversée. Pour certains, il viendrait du pin, bois souvent utilisé dans leur fabrication.

Pour d'autres, il viendrait du droit de " pinasse " perçu par les seigneurs testerins sur toute pêche effectuée sur le bassin, et abolie à la fin du XVlllème par décret royal. Toujours est-il que c'est aux alentours de cette date que les livres de compte du chantier Dubourdieu font état de "pinasses" à pétrole. L'appellation " Tillole " 1920survivra jusqu'à la première guerre mondiale, uniquement utilisée pour les commandes de clients locaux. En 1918, la Marine Nationale passe ses premières commandes au chantier qui livre 6 canots de débarquement entre 8 et Il mètres. Des unités à pétrole, embarcations de travail, pêche ou ostréiculture, toujours construites sur mesure, seront " exportées " jusqu'en Bretagne, et leur taille peut atteindre les 16 mètres. Le chantier naval Dubourdieu a trouvé dès lors un nouveau débouché et fabrique des pinasses, sardinières et chalutiers qui pendant l'entre deux guerres seront vendues dans toute la France.